MARQUIS DE LA PRUNARÈDE



L’histoire veut que le marquis de la Prunarède, Henri de Benoist, chevalier de l’ordre royal, fit une découverte en sa ferme fortifiée à Saint-Maurice de Navacelles. Dans cette bâtisse médiévale, datant de 1222, il découvrit un passage souterrain qui le mena dans une pièce secrète. Un coffre renfermant maints documents y avait été caché depuis près de quatre siècles. L’un d’entre eux était signé de la main de son ancêtre, Jean de Benoist, 1er du nom, seigneur de Roujan et daté de 1235. Sur ce document manuscrit était notée la recette d’un ancien breuvage. Il était écrit que cette boisson, bien préparée, donnait force et courage et que ledit seigneur en donnait à ses troupes et avait ainsi vaincu bien des ennemis. Le marquis reprit à son compte cette recette et fut transmise dans le plus grand secret de génération en génération pour arriver jusqu’à nous…